Quelles sont les principales activités ?

Dans ce cadre l’assistant de soins en gérontologie (ASG) intervient pour aider et soutenir les personnes fragilisées par la maladie dans les actes essentiels de la vie quotidienne, en tenant compte de leurs besoins et de leur degré d’autonomie. Cela, en établissement ou au domicile de la personne.

L’ASG est un aide-soignant ou un aide médico-psychologique déjà expérimenté dans la prise en charge de personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou en grande dépendance : il exerce en équipe pluridisciplinaire, sous la responsabilité d’un professionnel paramédical ou d’un travailleur social.

Pour quelle rémunération ?

Le salaire mensuel brut d’un assistant de soins en gérontologie à l’hôpital est d’environ 1 799€ en début de carrière et de 2 464€ en fin de carrière, avec une prime d’ASG mensuelle brut de 90€.

Quelles sont les compétences et qualités nécessaires ?

L’assistant de soins en gérontologie assure avec attention, vigilance et sollicitude tous les actes qui soulagent une souffrance, créent du confort, restaurent et maintiennent une bonne qualité de vie de la personne âgée.

Dans sa tâche, il écoute, conseille, soutient et guide l’aidant de la personne âgée et l’accompagne dans le choix de l’adaptation, parfois nécessaire, de son cadre de vie.

Quelle est la formation à suivre ?

Seuls les aides-soignants et les aides médico-psychologiques peuvent accéder à cette fonction. Pour ce faire, ils suivent une formation de 140 heures spécifique à la fonction d’assistant de soins en gérontologie.

Cette formation, dispensée dans le cadre de la formation continue, est prise en charge financièrement par l’établissement de santé ou l’établissement médico-social et donne lieu à une attestation de suivi.

Evolutions – passerelles vers d’autres métiers

secrétaire médicale, infirmier.

error: Alerte: Contenu protégé !!